Atlas Mondial du Whisky – Dave Broom

par Damien
Atlas Mondial du Whisky – Dave Broom

Je peux vous l’assurer, il n’est pas évident de trouver sous quel angle aborder un article sur le whisky. En tant que débutant, j’ai donc choisi de partager avec vous mon avis sur L’Atlas Mondial du Whisky écrit par Dave Broom, préfacé par La Maison du Whisky et traduit de l’anglais par Christian Diebold (éditions Flammarion). Comme je l’ai déjà dit dans d’autres articles, la culture américaine m’a fortement influencé (en particulier le cinéma) et ce, dès mon plus jeune âge. Combien de fois ai-je vu mes héros préférés boire un verre de ce breuvage ? Comme beaucoup de personnes, j’ai découvert le goût du whisky à la fin de mon adolescence, lors de soirées entre amis ou en boite de nuit. Je le buvais alors mélangé avec du Coca-Cola, ce qui donnait un résultat absolument infâme.

Ce n’est que plus tard, lorsque j’ai souhaité approfondir le sujet, que j’ai commencé à l’apprécier pur, servi sans glaçon. Car cet alcool est, il faut le reconnaître, intimidant. La première fois, il brûle la bouche et on a l’impression que les saveurs n’existent plus. Alors on apprend, lentement. On évite de se jeter dessus comme s’il s’était agi d’un vulgaire verre de Pastis. On prend le temps de le sentir car le goût passe avant tout par l’odorat (rappellez-vous comme les plats sont sans saveur lorsque l’on est victime d’un rhume). Puis on apprend à jouer avec, à le faire rouler sur la langue, à essayer d’en déchiffrer les nuances. On peut l’accompagner d’une gourmandise : pour ma part, j’adore boire le whisky avec un carré de chocolat noir. Bref, ne vous laissez pas impressionner face à cette montagne qui semble impossible à gravir ! Commencez son ascension, à votre rythme.

SOMMAIRE

  1. Qu’est-ce que le whisky ?
  2. Comment faire du whisky ?
  3. Mon avis sur le livre

 

Qu’est-ce que le whisky ?

Atlas Mondial du Whisky Dave Broom DamienLB livre

D’après Dave Broom et son Atlas Mondial du Whisky, et d’après à peu près tout le monde, le whisky est « un alcool qui résulte du brassage d’une céréale, de sa fermentation en bière puis de sa distillation et enfin du vieillissement du distillat en fûts ». On parle de « whisky » pour l’ensemble des whiskies du monde à l’exception de ceux que l’on trouve en Irlande et aux États-Unis où l’on parle de « whiskey ». Au sein des whiskeys américains, on distingue plusieurs types comme le bourbon, le corn whiskey (à base de maïs), le rye whiskey (à base de seigle), le straight whiskey ou encore le Tennessee whiskey (identique au bourbon mais avec une filtration du distillat sur des couches de charbon de bois d’érable). C’est alors une question de dosage au sein des différents ingrédients qui va déterminer l’appellation.

 

Comment faire du whisky ?

Atlas Mondial du Whisky Dave Broom DamienLB livre

Existe-t-il une seule manière de produire du whisky ? Hélas, non, cela aurait été trop simple. Néanmoins, on distingue en général entre huit et dix étapes. Par exemple, pour produire du whisky de malt, vous avez besoin d’orge, d’eau et de levures. Ces ingrédients de base connaîtront alors le maltage, le touraillage, le concassage, l’empâtage, la fermentation, la distillation puis la maturation (en fût de bourbon, de sherry ou de second remplissage) avant d’obtenir un whisky prêt à être embouteillé.

Pour le whisky de grain, largement utilisé dans l’élaboration des blends (des mélanges de whiskies de grain et de malt) vous aurez besoin de céréales (maïs autrefois, blé aujourd’hui pour des raisons financières). Elles seront cuites, on les fera fermenter puis on passera à la distillation (qui peut être double, triple) pour enfin laisser mûrir le tout en fûts de bourbon.

Dans le même ordre d’idée, la production du whiskey pot still irlandais ou la façon de travailler des distillateurs du Kentucky et du Tennessee sont bien spécifiques.

 

Atlas Mondial du Whisky – Mon avis

Atlas Mondial du Whisky Dave Broom DamienLB livre critique

Bon, et cet Atlas Mondial du Whisky dans tout ça ? Déjà, il s’agit d’un beau livre. La couverture noire minimaliste donne envie de se saisir de l’ouvrage et de commencer sa lecture. Les photographies invitent au voyage et l’on se prend à s’imaginer en train de visiter les nombreuses distilleries présentées. Tout est suffisamment clair et expliqué pour ne pas perdre le débutant en cours de route. De plus, on trouve à la fin un glossaire très complet comprenant les termes les plus élémentaires.

On trouve une explication des différents champs aromatiques (on vous explique par exemple ce que veut dire « parfumé et floral »), une carte des arômes ainsi que le positionnement de nombreux whiskies et enfin une présentation par pays, région et enfin distilleries des whiskies du monde. Le tout est très facile à suivre ! J’apprécie revenir de temps en temps, ouvrir une page au hasard, et lire ce que l’auteur a à dire sur telle ou telle bouteille.

Dit comme ça, c’est un peu vague. Concrètement, comment cela se présente-t-il pour les bouteilles qui constituent ma propre collection ? Prenons par exemple un Yamazaki single malt 12 ans : « Au nez, la robe est dorée. Le fruit commence à se manifester. Melon mûr. Ananas, pamplemousse puis quelques notes florales. Soupçons de tatami et un peu de fruit sec. En bouche, on sent des fruits sucrés. Un toucher gourmand, sirupeux, presque d’abricot et un soupçon de vanille. La note finale est légèrement fumée, les fruits secs se prolongeant. Ce whisky est moyennement charpenté, mais avec beaucoup de caractère. Estival » (p.219). Comment résister après une telle description ? On apprend que le champ aromatique est fruité et épicé. L’auteur dit que ce whisky est comparable à un Longmorn 16 ans ou un Royal Lochnagar 12 ans.

Bref, vous l’aurez compris, on ne plaisante pas avec le whisky. Pour ma part, je trouve que tout ce qui entoure le produit lui-même est passionnant. Je ne suis qu’un modeste amateur dans ce domaine, mais c’est les yeux fermés que je vous recommande la lecture de L’Atlas Mondial du Whisky. De plus, à l’approche des fêtes de fin d’année, cela peut faire un beau cadeau.

Atlas Mondial du Whisky Dave Broom DamienLB livre avis

Retour au sommaire

Retour à la catégorie “Lifestyle”

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire