Tokyo

par Damien
guide tokyo damienlb sky tree tower

Il me tenait à coeur de parler du Japon dans mon premier article sur le blog. C’est ainsi que l’idée de ce Guide Tokyo a germé. Tokyo, ville de la démesure. Nous avons eu le plaisir, By Opaline et moi, de découvrir cette ville un matin de juillet. Dès la descente de l’avion (environ 14h de vol depuis Lyon, avec une escale à Francfort), la chaleur nous saisit à la gorge pour ne plus nous lâcher jusqu’à notre départ, 21 jours plus tard. J’étais dans le pays de mes rêves et je suais à grosses gouttes. Tant pis !

SOMMAIRE

  1. Se déplacer à Tokyo
  2. Se Loger à Tokyo
  3. Manger à Tokyo
  4. 5 choses à voir à Tokyo

Guide Tokyo : Transports

Nous avons choisi d’atterir à l’aéroport international Haneda de Tokyo car il nous offrait la possibilité de prendre le monorail : à peine quinze minutes plus tard, nous étions en plein cœur de la ville (enfin, la ville est tellement grande qu’elle n’a pas vraiment de centre…). En descendant à la station Hamamatsucho, vous pourrez emprunter la ligne Yamanote qui fait le tour de la ville et qui est surtout compatible avec le Japan Rail Pass.

Avant de continuer, il faut que je vous parle de deux éléments indispensables lorsque l’on voyage au Japon : le Japan Rail Pass, qui vous permet de voyager sur toutes les lignes majeures sans coût supplémentaire (et vous allez passer beaucoup de temps dans les trains / métros) mais surtout le pocket wi-fi. Nos téléphones ne fonctionnent pas là-bas (une histoire de fréquence) donc si vous voulez avoir accès à Internet, vous n’avez pas le choix, d’autant plus que vous en aurez vraiment besoin pour utiliser des applications indispensables comme Japan Travel qui vous permet de planifier tous vos trajets de manière optimale.

Vous aurez aussi besoin de la carte Suica pour utiliser les lignes de métros. Toutes ne sont pas accessibles avec le JR Pass ! Il s’agit d’une carte de transport classique que l’on recharge facilement aux bornes situées à chaque station. Indispensable.

Guide Tokyo : Se Loger

Pour notre premier jour, nous avons opté pour deux nuits à l’hôtel plutôt qu’en AirBnB et, après une longue réflexion, nous nous sommes décidés pour l’hôtel Tokyu Stay Ikebukuro dans le quartier… d’Ikebukuro (28 minutes depuis Hamamatsucho) qui se trouvait à peu près à égale distance de tout ce que nous voulions voir. Cet hôtel est très bien et parfait pour s’acclimater au Japon.

Néanmoins, avec le recul, nous aurions pu opter pour du AirBnB tout au long de notre voyage. Les hôtels sont chers alors que les logements disponibles en AirBnB sont pratiques, plus économiques et irréprochables au niveau de l’hygiène (le fameux sens de l’hospitalité des Japonais). D’ailleurs, lors de notre second passage à Tokyo, nous avons résidé dans cet appartement toujours situé dans le quartier d’Ikebukuro et nous étions très satisfaits (c’était exigü mais après avoir passé nos journées à marcher, nous nous endormions en moins de cinq minutes).

Guide Tokyo : Déjeuner & Dîner

guide tokyo damienlb reissue bar 3d

Honnêtement, n’importe où. On trouve des restaurants absolument partout donc le choix ne manque pas et les odeurs de nourriture parfument les rues. Néanmoins, Charlotte étant végétarienne, le choix était nettement moins pléthorique. Ne lisant pas le japonais, nous avons utilisé l’application Happy Cow. Elle nous a permis de découvrir d’excellents restaurants, essentiellement végans. En fait, l’offre végétarienne est très, très limitée au Japon. On trouve soit des restaurants « classiques », soit des restaurants végans, mais quasiment rien entre les deux.

Finalement, les rares fois où nous sommes allés dans un sushi bar, c’était toujours plus décevant que les alternatives véganes. Vous verrez peut-être certains sites vous conseiller un restaurant dans lequel on commande sur des petites écrans tactiles ce que l’on souhaite manger avant de le voir arriver directement sur un tapis roulant (le nom du restaurant est) : franchement, c’est rigolo dix minutes mais la nourriture est de piètre qualité.

Parmi mes adresses préférées, je retiens T’s Tantan (Tokyo Station Keiyo Street) car ses ramens sont délicieux, Ain Soph. (trois restaurants différents, un à Ginza, un autre à Shinjuku et le dernier à Ikebukuro) pour sa cuisine sophistiquée et Cori Vegan Foodtruck (Commune 2nd, Harajuku) dont le cadre surprenant et branché vous enchantera.

 

Guide Tokyo : 5 Choses à voir

Évidemment, il y a bien plus de cinq lieux à voir ou choses à faire à Tokyo. Je vous invite d’ailleurs à lire avec attention le guide de By Opaline par exemple ou alors consulter le site de Kanpai! qui est une mine d’or. Cependant, j’avais envie de partager avec vous ce que j’ai préféré dans cette ville.

guide tokyo damienlb tokyo skytree tower

J’ai toujours été fan des “vues” sur les villes, donc il était logique de commencer par la vue qui fait office de photo de couverture : la vue depuis la Tokyo Skytree Tower. Elle s’élève à 634m et vous permet de prendre conscience de la grandeur de Tokyo. C’est bien simple, la ville semble s’étendre à l’infini et il est impossible d’en discerner les limites. La vue est littéralement vertigineuse. Attention, la file d’attente pour accéder à la tour peut être longue ! Donc si vous voulez profiter du coucher de soleil, venez en avance. Et surtout, une fois que vous avez le meilleur emplacement possible, ne le lâchez pas ! Le lieu croule sous les touristes et certains n’hésitent pas à jouer des coudes pour essayer de passer devant vous.

guide tokyo damienlb dragon ball

La deuxième chose à voir, pour moi, français gavé de culture japonaise depuis sa plus tendre enfance, est le quartier d’Akihabara.  Malheureusement, je n’ai pas pensé à prendre de photo là-bas et cela pour une simple et bonne raison… Je suis retombé en enfance et plus rien n’importait. J’ai erré de boutiques en boutiques, chacune recelant plus de trésors que la précédente. J’ai découvert tous ces magasins spécialisés dans le retrogaming : quel bonheur de retrouver tous les jeux vidéo NES, Super NES ou Mega Drive de mon enfance ! Que de temps passé dans les boutiques de mangas également ! Des rayons entiers dédiés à des sagas cultes comme Dragon Ball, , City Hunter, Akira ou Berserk. Enfin, que dire des nombreuses salles d’arcade ? Vous pourrez voir des japonais vous faire halluciner sur des jeux de danse, des shoot’em up ou du VS fighting. Bref, ne passez pas à côté.

guide tokyo damienlb temples

Continuons ensuite avec les temples. Bouddhistes ou shintoïstes, ils sont très nombreux et toujours très beaux. J’ai beaucoup apprécié ces véritables havres de paix situés en plein cœur de la ville, le contraste entre modernité et tradition était saisissant et fascinant.

guide tokyo damienlb senso-ji

D’ailleurs, en parlant de temple, ne loupez pas le quartier d’Asakusa : des rues commerçantes bondées et des centaines de petites échoppes. Au bout, vous découvrirez le superbe Senso-Ji. En journée, les touristes sont très nombreux et faire une belle photo ne sera pas aisé. En revanche, le lieu est désert la nuit donc n’hésitez pas à revenir !

Enfin, je termine avec le Musée d’art Mori. Il s’agit d’un musée d’art contemporain situé dans la Roppongi Hills Mori Tower. Je ne suis pas un grand amateur d’art contemporain mais j’ai pris la claque de ma vie là-bas. Les oeuvres étaient très intéressantes dans leur ensemble, associées avec goût mais surtout, j’ai découvert un artiste thaïlandais qui m’a littéralement bouleversé : Korakrit Arunanondchai avec son oeuvre intitulée Painting with history in a room filled with people with funny names 3. Il s’agit d’une vidéo d’une vingtaine de minutes sur la spiritualité, le monde, la technologie, un truc complètement dément mais qui m’a scotché. Confortablement installé dans un pouf géant, j’ai regardé cet ovni trois fois et suis parti à regret, tant j’avais envie de rester. Mais les musées doivent aussi fermer en fin de journée. Depuis, je cherche désespérément à revoir cette oeuvre qui m’a marqué pour longtemps.

Nous arrivons au bout de ce Guide Tokyo. Personnellement, j’espère retourner là-bas le plus vite possible tant il y a de choses à voir. Jetez un coup d’œil à mes articles concernant Kyoto et Osaka, ils devraient vous plaire !

 

Guide Tokyo : Retour au sommaire

Retour à la catégorie “Voyages”

Vous pourriez également aimer

2 commentaires

Les Rêveries de Marie 9 septembre 2018 - 19 h 16 min

Ce premier article est vraiment réussi et complet!
Ça me donne envie d’aller au Japon! Moi aussi, j’essaie toujours de trouver un point de vue à chaque fois que je découvre une belle ville. C’est une belle façon de la voir differemment!

Reply
Damien 9 septembre 2018 - 19 h 29 min

Le Japon est vraiment une destination à laquelle j’accorde une place toute particulière. Les mots me manquent toujours pour décrire à quel point on se sent bien là-bas, peut-être parce que c’est avant tout une expérience qu’il faut vivre. Bref, tu peux t’y rendre les yeux fermés !

Reply

Laisser un commentaire